Israël pour le Messie Jésus-Yeshoua Index du Forum
Israël pour le Messie Jésus-Yeshoua Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

7. Romains 11.17-24 ou l’olivier retranché

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Israël pour le Messie Jésus-Yeshoua Index du Forum -> . -> Apostasie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Bible Parole de DIEU
La Bible Parole de DIEU

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 378
Appartenance religieuse / Dénomination: Evangélique

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 12:09 (2009)    Sujet du message: 7. Romains 11.17-24 ou l’olivier retranché Répondre en citant



7. Romains 11.17-24 ou l’olivier retranché

Lecture: Romains 11.17-24
Citation:
17 Mais si quelques-unes des branches (contexte = Israël) ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage (= les païens, les non-juifs), tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier,
18 ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.
19 Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.
20 Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains;
21 car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.
22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché.
23 Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau.
24 Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.




Dans ce passage, il est question d’Israël, l’ « olivier franc », le peuple choisi par Dieu. Mais à cause de son endurcissement et de son rejet du Messie, Dieu a laissé son peuple de côté pour un temps, ouvrant ainsi la porte du salut aux nations dont nous faisons partie car: « par leur chute le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie » (Romains 11.11).

Nous avons donc été entés, ce qui signifie greffés, et rendus participants à la bonne sève de l’arbre. Au verset 20, nous voyons que c’est par la foi que nous avons cette position et au verset 22, Paul nous parle de la bonté de Dieu. Mais en quoi consiste cette bonté? Regardons donc cela dans les versets suivants:

Citation:
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. - Éphésiens 2.4-7

Mais, lorsque
la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit,... - Tite 3.4-5


La bonté de Dieu consiste donc dans ce salut offert gratuitement grâce au sacrifice de Jésus-Christ sur la croix. Mais la suite du verset 22 peut paraître surprenant! Alors que Paul venait de parler de l’amour de Dieu au chapitre 8 de ce même livre des Romains, alors qu’il venait de dire que rien ne pouvait nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ (Romains 8.39), voilà qu’il nous dit: « Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté, autrement tu seras aussi retranché»

Or ce terme de « retrancher » est sans équivoque. On le retrouve dans les versions suivantes: Bible annotée, Second, Ostervald et celles qui n’emploient pas ce mot, utilisent un autre synonyme tout aussi fort, celui de « couper » (Darby, David Martin, King James, Lüther). C’est d’ailleurs ce terme qui a été choisi pour traduire ce mot grec (ekkopto) dans d’autres passages du Nouveau Testament (ex:
Matthieu 3.10, 7.19, 18.8, Luc 13.7-9,...) où le sens est bien celui de couper, de retrancher, d’abattre un arbre ou de se séparer de quelque chose (sa main ou son pied s’ils sont une occasion de chute dans Matthieu 18.8 par exemple).

Que se passe-t-il? Paul se contredirait-il? Non, bien sûr que non. Ayant été inspirée par le Saint-Esprit, nous savons que la Bible est la pure vérité du début à la fin, et que Dieu ne peut se contredire. Comment ces deux idées qui semblent opposés peuvent-elles se rejoindre et se compléter?

Je pense que la solution ce trouve dans ce même verset de
Romains 11.22:
Citation:
...bonté de Dieu envers toi, SI tu demeures ferme dans cette bonté, autrement tu seras aussi retranché.


Nous avons vu que le salut est offert gratuitement, que la bonté de Dieu est valable pour quiconque croit, mais cela ne signifie pas que ce cadeau est sans condition. Dieu a fait une alliance avec les hommes par Jésus-Christ. Or dans chaque alliance, dans chaque contrat, les deux parties ont quelque chose à faire. C’est pourquoi il y a ce petit mot dans ce verset 22 - ce « si » - qui introduit ce que Dieu veut de l’homme. Ce « si » montre la part que l’homme a à faire, non pas pour gagner son salut - cela nous est impossible et Dieu s’est chargé de cette part -, mais pour le garder, ce qui n’est pas du tout pareil. Il ne s’agit pas d’une oeuvre, mais d’une responsabilité qui nous oblige à considérer cette bonté non pas comme quelque chose de léger, dont nous pouvons en être au bénéfice sans s’engager, sans faire attention à notre conduite, mais comme un précieux cadeau sur lequel nous devons veiller, afin de ne pas ressembler aux exemples d'apostasie vus dans le chapitre précédent.

Voilà pourquoi Dieu nous demande de demeurer fermes dans cette bonté, c’est-à-dire demeurer fermes dans ce salut offert et dans l’oeuvre de Jésus. Il y a d’ailleurs de nombreux passages dans la Bible qui emploie ce terme de « demeurer ». Nous allons donc nous y attarder davantage sur cette expression dans le chapitre suivant.



8. Demeurer en Christ

Nous avons vu dans les chapitres précédents que demeurer en Christ était le moyen pour garder le cadeau de la vie éternelle, pour faire partie des vainqueurs et non de eux qui ont abandonnés la foi.

Pourquoi la Bible nous exhorte-t-elle tant que cela à demeurer en Christ? Parce que Christ est notre seul moyen de réconciliation avec Dieu (
Col 1.20, 1Tim 2.5, Actes 4.12). C’est par son sang que nous sommes rachetés, pardonnés, lavés, purifiés de nos péchés (Col 1.14, 1 Je 1.9, ...). C'est donc par lui que nous avons accès au Père car à travers lui, il nous voit saints, sans reproche. Cela est très bien résumé dans le verset suivant:
Citation:
Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche,... - Colossiens 1.21-22


Pour imager cela, je dirais que Christ est en quelque sorte notre passeport pour le ciel! En effet, lorsque nous comparaîtrons devant Dieu, si nous avons accepté Christ comme Sauveur et Seigneur de notre vie, Dieu nous verra purs, parfaits en lui (Col 1.28) et nous laissera entrer dans son royaume. D’où la suite de ce passage:
Citation:
...si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre. - Colossiens 1.23


Quelle est cette « espérance de l’Évangile »? C’est Jésus! Nous ne devons donc en aucun cas nous détourner de lui, car comme Paul continue un peu plus loin:
Citation:
Christ en vous, l'espérance de la gloire. - Colossiens 1.27


Magnifique promesse qui nous encourage à garder à tout prix une foi ferme, inébranlable en Christ, notre espérance, et donc une fois de plus à demeurer en lui (la seule façon pour qu’il demeure en nous comme nous le dit Jean 15.4). Car être sans Christ, c’est être sans espérance (Eph 2.12). Mais sa présence en nous nous assure « l’espérance de la gloire », l’éternité avec lui, dans la gloire! Ceci est confirmé par un verset tiré de l’épître aux Thessaloniciens:
Citation:
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts EN CHRIST ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontredu Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. - 1 Thessaloniciens 4.16-17


En effet, pour participer à la première résurrection ou à l’enlèvement, il faut être trouvé EN Christ. Cela signifie qu’il ne suffit pas de demeurer pour un temps en Lui, mais qu’il faut que ce soit un état constant, de tous les jours, afin que nous soyons trouvés EN Lui au moment où il nous faudra quitter cette terre. Peu importe que ce soit la mort ou Jésus qui vienne nous chercher, l’important c’est d’être prêt et préparé. Mais quelle espérance de savoir qu’alors « nous serons toujours avec le Seigneur »! Il est bel et bien notre « passeport pour le ciel », gardons-le précieusement!

Ce passage de Thessaloniciens n’est pas le seul à nous exhorter à demeurer en Christ. Le Nouveau Testament comporte de nombreux passages traitant ce sujet, dont
Jean 15. Rien que dans les versets 1 à 14, le verbe « demeurer » est employé onze fois, autant pour le chrétien que pour Jésus, montrant ainsi la nécessité de la réciprocité dans notre relation avec Christ sans lequel nous ne pouvons ni prospérer ni porter du fruit.
Citation:
Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. - Jean 15.4-6

Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu'il paraîtra, nous ayons de l'assurance, et qu'à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. - 1 Jean 2.28


Bien que demeurer soit un verbe qui ne suppose pas une action comme marcher, prendre, etc., il sous-entend néanmoins un choix, un choix qui doit être constamment renouvelé, celui de rester là où je suis. En effet, à tout moment je peux décider de partir et ainsi cesser de demeurer à l’endroit où je me trouve. Il en va de même pour ma vie spirituelle; à tout moment, je peux cesser de demeurer en Christ si je décide de suivre mon propre chemin.

Comme nous l'avons déjà mentionnés, Dieu nous ayant formés avec une volonté propre, ne peut pas, une fois que nous nous sommes convertis, nous forcer à demeurer avec lui. Ce serait contraire à son principe de liberté donnée à l’homme. C’est d’ailleurs pour cela qu’il nous exhorte à demeurer en lui, et ce à plusieurs reprises. Si pour le chrétien il n’y avait pas d’autre choix que de demeurer en Christ, alors Dieu n’aurait pas pris la peine de nous donner ces exhortations! C’est donc bien parce que nous avons encore cette liberté de faire ou non la volonté de Dieu qu’il nous dit du fond de son coeur: « Demeurez en moi! » comme il a pu exhorter Israël par ces mots:

...j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis
la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,... - Deutéronome 30.19

Nous voilà donc devant un choix, tout en sachant que chaque choix est accompagné d’une conséquence, bonne ou mauvaise. Voici un petit tableau pour résumer les versets mis en évidence dans ce chapitre:


Choix

Conséquences
Demeurez en moi...
...et je demeurerai en vous. (Jean 15:4)
Si quelqu'un ne demeure pas en moi...
...il est jeté dehors. (Jean 15:6)
...demeurez en lui (Jésus),...
...et nous aurons de l’assurance et nous ne serons pas confus ni éloignés de lui le jour de son avènement. (cf. 1 Jean 2.28)
...demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile...
donc si nous ne demeurons pas fondés et inébranlables dans la foi, et que nous nous détournons de l’espérance de l’Évangile...
et il vous fera “paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche”... (cf. Colossiens 1.22-23).
..nous ne pourrons pas paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche.



8.1 Que signifie demeurer en Christ?

Mais maintenant surgit une autre question: que veut dire concrètement “demeurer en Christ”? Selon le dictionnaire (6) , demeurer est un mot qui donne l’idée d’habiter, de rester, de continuer à être, de persister.

Mais le meilleur moyen pour répondre à cette interrogation est de rechercher ce que dit la Bible à ce sujet. Beaucoup de versets parle de “demeurer”. Je les ai donc regroupés dans les catégories que voici pour en rendre la lecture plus aisée.


Confesser Jésus comme le Fils de Dieu:

Citation:
Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. - 1Jean 4.15

Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face, et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu'il a envoyé. - Jean 5.37-40



S’approprier la mort expiatoire de Jésus:
Citation:
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. - Jean 6:56


Suivre les commandements de Dieu, obéir à sa Parole:
Citation:
Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. - Jean 14.23

Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui
; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. - 1 Jean 3.24

Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils
. - 2 Jean 1.9

Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père
. Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle. - 1 Jean 2.24-25

Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples
. - Jean 8.31

Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même
. - 1 Jean 2.6

Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais
celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. - 1 Jean 2.17


Demeurer dans l’amour:
Citation:
Personne n'a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. - 1 Jean 4.12

Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et
celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. - 1 Jean 4.16


Le St-Esprit, preuve que Dieu demeure en nous:
Citation:
Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. 1Jean 3.24

Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu'il demeure en nous,
en ce qu'il nous a donné de son Esprit. - 1Jean 4.13


Ainsi en résumé, demeurer en Christ, c'est croire et confesser Jésus comme le Fils de Dieu, s'approprier sa mort expiatoire, mais c'est aussi obéir aux commandements de Dieu, garder sa Parole ce qui fait de nous de vrais disciples et demeurer dans l'amour en s'aimant les uns les autres. Et la preuve que Dieu demeure en nous est la présence du Saint-Esprit dans nos vies.


8.2 Persévérer et se fortifier

Il y a dans la Bible deux autres types d'exhortation qui vont avec celui de « demeurer », à savoir persévérer et se fortifier.

Jésus est la porte et passer par lui par la repentance, c'est faire un pas décisif, appelé aussi la conversion. Mais ensuite il nous faut vivre et avancer dans ce chemin étroit, et cela concerne tous les jours de notre vie! La conversion est donc ce changement de direction, l'engagement dans la vie chrétienne, mais ensuite vient la sanctification qui est la persévérance sur ce chemin étroit. Et cette persévérance est nécessaire jusqu'à ce que nous parvenions au bout du chemin, à la fin de notre pèlerinage terrestre. Voilà pourquoi nous retrouvons si fréquemment des exhortations à tenir fermes (
Éphésiens 6.14), à affermir nos coeurs (Jas 5.8), à nous fortifier (1 Corinthiens 16.13), à demeurer fermes (Philippiens 4.1), à persévérer (2 Timothée 2.12),...
Citation:
Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t'écoutent. - 1 Timothée 4.16

Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. - 1 Corinthiens 15.1-2

Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
- Matthieu 10.22 & Marc 13.13

Car nous sommes devenus participants de Christ,
pourvu que nous retenions fermement jusqu'à la fin l'assurance que nous avions au commencement... - Hébreux 3.14


Mais si Dieu nous demande de tenir fermes, il y a aussi de nombreux versets qui mettent en évidence que Dieu est celui qui nous affermit. En voici quelques-uns:
Citation:
Il vous affermira aussi jusqu'à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ. - 1 Corinthiens 1.8

Le Seigneur est fidèle,
il vous affermira et vous préservera du malin. - 2 Thessaloniciens 3.3

Je rends grâces à celui qui m'a fortifié
... - 1 Timothée 1.12

Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps,
vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. - 1 Pierre 5.10


Dès lors, nous pouvons nous poser la question suivante: comment comprendre le fait que nous devions tenir fermes alors que Dieu lui-même nous fortifie? Pour moi, il ne fait pas de doute que pour tenir fermes, nous avons besoin de la grâce et de la puissance de Dieu qui est là pour nous redonner des forces, pour nous préserver du malin, etc. comme nous l'avions vu en étudiant 1 Pierre 1.3-5 (chapitre 3). Et comment Dieu peut-il nous transmettre sa puissance, comment peut-il nous fortifier?
Citation:
Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. - Jean 15:4


La sève nourricière ne peut passer et fortifier le sarment que si ce dernier reste attaché au cep et demeure en lui. Il en va de même pour notre vie spirituelle. C’est Dieu qui nous fortifie afin que nous restions fermes, mais pour qu’il puisse nous transmettre « l’infinie grandeur de sa puissance » selon Éphésiens 1.18-19, il nous faut demeurer en Lui afin qu’Il demeure en nous, comme nous l'avons vu tout au long de ce chapitre. Pour être fortifiés, il y a donc une condition qui dépend de nous, demeurer en Christ, et cela reste un choix personnel, une décision de coeur car Dieu ne nous forcera jamais à demeurer en lui, même si c’est son voeu le plus cher.
Citation:
Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. - Apocalypse 3.10



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Mai - 12:09 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Israël pour le Messie Jésus-Yeshoua Index du Forum -> . -> Apostasie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com